Bienvenue

Louanges à Allah qui a guidé Ses serviteurs vers la religion de vérité.

Et que la paix et les bénédictions soient sur le prophète Mohammed, l’Imam des croyants et l’honoré Messager du Seigneur.

Le Jeûne du mois béni de ramadan fait parti des cinq piliers de l’islam. C’est un acte d’adoration par lequel le croyant cherche à se rapprocher de Son Seigneur.

Louanges à Allah.

Nous espérons que ces quelques pages sur le jeune de ramadan vous aideront, in chaa Allah, à tirer pleinement avantage de votre jeune. Nous demandons à Allah le Sublime de nous apprendre ce qui nous apportera du bien et de nous faire profiter du bien de ce qu’Il nous a appris et de rendre nos œuvres sincères.

Nous implorons Allah pour qu'Il nous aide à Le glorifier et à accomplir tout ce qu’Il aime et Le satisfait, de nous pardonner nos péchés et d’agréer nos œuvres.

 

Accueillir ramadan

Le musulman doit avant tout accueillir le mois de ramadan avec joie, dans l’espérance de l’agrément divin et de Son pardon, il doit craindre Son Seigneur et se repentir sincèrement de tous ses péchés petits et grands. Il doit aussi invoquer Allah, le Sublime, de lui permettre de participer au mois de ramadan. Enfin, il peut jeûner comme le prophète, sur lui la paix et les bénédictions, le faisait durant le mois de shaban, pour se préparer au jeûne du mois de ramadan.

Et il a été confirmé que le prophète, que la paix et les bénédictions soient sur lui, annonçait à ses compagnons la bonne nouvelle de l'arrivée du mois de ramadan.

 

Introduction

Ramadan est le neuvième mois du calendrier islamique et l’un des quatre mois sacrés. Il débute avec la vision du croissant lunaire, chaque musulman et musulmane en bonne santé et adulte doit obligatoirement s’abstenir de boire, manger, mâcher des chewing gum et fumer, ainsi que d’avoir des rapports charnels avec son conjoint (sa conjointe) du lever au coucher du soleil.

Le jeûne n’est pas uniquement physique, car le croyant doit s’abstenir pareillement de tout acte répréhensible et bannir les mauvais propos, il doit être attentif à sa conduite plus que d'habitude afin de ne pas commettre des péchés qui pourraient amoindrir la valeur de son jeûne. Car le musulman cherche à se rapprocher de Dieu et à augmenter sa piété. Le jeune ressource en effet notre foi, il focalise notre attention et nous éloigne des occupations mondaines.

Le jeune est devenu obligatoire la deuxième année hégire au mois de shaaban. Et c’est le troisième pilier de l’islam.

C’est un mois de spiritualité, de prière, de bonté, et de fraternité. Il cultive et développe notre auto discipline, notre patience et notre générosité. Il nous rappelle la souffrance vécue par les pauvres qui ne mangent pas à leur faim.

Il y a deux sortes de repas au ramadan « le souhour » avant l’aube et l’« iftar » après le coucher du soleil. A l’exemple du prophète, sur lui la paix et les bénédictions, on rompt le jeûne avec une datte, et on prend son repas en famille ou avec des amis.

Enfin, pendant ce mois, les musulmans doivent lire le saint coran dans sa totalité et les 114 chapitres ont été divisés en 30 parties égales dans ce but.

 

Ramadan jour après jour  

Pour suivre le mois de ramadan suivez ce lien : ramadan jour après jour. Vous y trouverez pour chaque jour du ramadan des invocations, des histoires, le récit de la vie du prophète et des compagnons....

 

Laylat ul Qadr 

Une autre caractéristique essentielle de ce mois est la recherche de la nuit du destin, « laylat ul qadr », elle se trouve dans les dix derniers jours de ramadan. C’est la nuit la plus sacré du mois béni, la nuit où le saint coran est descendu. On recherche cette nuit avec ferveur et dévotion, car c’est la nuit où les actes sont multipliés et les péchés pardonnés :

« Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 1. Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr. 2. Et qui te dira ce qu'est la nuit d'Al-Qadr ? 3. La nuit d'Al-Qadr est meilleure que mille mois. 4. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. 5. Elle est paix et salut jusqu'à l'apparition de l'aube. »

 

Ibn Abbas a dit : Dieu fit descendre le coran en une seule traite du Loh al mahfuz jusqu'au ciel inférieur, puis Gibril l'a transmit au prophète, sur lui la paix et les bénédictions, sur 23 ans. Le prophète cita un homme d'entre les fils d'Israél qui avait pris les armes pendant milles mois sur le chemin de Dieu, les musulmans s'étonnèrent de cela. Puis Dieu fit descendre "Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr. Et qui te dira ce qu'est la nuit d'Al-Qadr ? La nuit d'Al-Qadr est meilleure que mille mois." Le prophète, sur lui la paix et les bénédictions, a dit:

"Celui qui dans la nuit de la destinée, veille en prières avec foi et bonne conjecture, celui là aura le pardon de ces fautes passées."

En cette nuit, les anges descendent nombreux avec les bénédictions, l'Esprit, c'est Gabriel. Elle est sécurité et aucun satan ne peut y faire du mal, en elle se prescrivent les choses, se prédestinent les termes et les fortunes.

 

La fin de ramadan

ramadanQuand le croissant de lune apparaît à nouveau le mois de jeûne est fini et c’est le mois de shawal qui débute. On passe alors trois jours de fête, ou « Id al-fitr».

Lorsque c'est le dernier jour de ramadan, on commence à réciter des takbirat : Allahou Akbar, Allahou Akbar, Allahou Akbar, La ilaha illa Allah wa Allahou Akbar, Allahou Akbar, wa lillahi l hamd...

Au petit matin, du premier jour de la fête, on fait une prière spéciale avec des takbirat puis on écoute une petite khutba.

Ces jours sont marqués par des repas et des visites.

A la fin de ramadan, à partir du moghrib du dernier jour de jeûne (de préférence) jusqu'à l'aube du premier jour de fête, les croyants donnent une petite aumône dont le montant est prescrit localement, mais il est possible de s'en acquitter deux jours avant la fin de ramadan (pour que les pauvres profitent de la fête). Elle est nommée « Zakat al-fitra» ou « fitra » et nous rappellent la souffrance des pauvres en même temps qu’elle est un acte de solidarité et de fraternité. Elle contribue à se faire pardonner les petites erreurs commises pendant ramadan.

Il faut la régler en nature, pour la majorité des ulémas, sauf pour l'école hanafite qui permet de la régler en argent. Elle équivaut à un Saa soit 4 mudd.

Il est bienvenu de souhaiter à ses frères et sœurs un « ramadan moubarak » ou un « ramadan karim » au début du mois et un « Id moubarak » à la fête.

Source : tafsir ibn kathir/islamweb/fiqh al marat al mouslimat/ahkam asiyam - masjid ibad ar rahman

 

| More